Historique de l’association musulmane de Saint-Chamond

Les premiers musulmans sont arrivés à Saint-Chamond au début du 20ème siècle après la première guerre mondiale.

Nos grands parents accomplissaient la prière dans leur chambre au foyer des travailleurs.

Nos pères qui étaient plus nombreux ont décidé d’avoir un espace pour faire la prière collective.

Ils ont économisé pour collecter de l’argent et acheter des locaux lugubres qu’ils aménageaient en lieu de culte. Ces lieux de cultes ne sont jamais confortable, ne répondent pas aux normes d’hygiène et sécurité incendie, ne sont pas fonctionnelle et entraînent souvent des nuisances au voisinage.

C’est le cas de notre mosquée actuellement.

En effet, elle est située sur un axe routier très dangereux et son accès est difficile, surtout pour les personnes âgées.

L’association a été créée en 1988 pour permettre aux musulmans d’avoir un lieu de culte. Le siège était un appartement situé 9 rue Wilson de 25m². Cette surface très étroite ne permettait pas aux femmes de participer aux prières communes et à la prière du vendredi. Ce fut le premier lieu de culte à Saint-Chamond.

C’est en janvier 1994 que la situation a évolué, l’association a alors acheté l’ancien garage situé au 12 bis rue de Saint-Etienne. Ce garage de 190m² environ a été aménagé en lieu de culte permettant aux fidèles de faire la première prière commune le 8 février 1994.

La surface de ce lieu a permis l’accès à une salle de prière pour les femmes et a permis le début de l’enseignement de la langue arabe pour les familles qui le souhaitaient.

Depuis ce jour, l’association récolte des dons, de la nourriture et des vêtements de façon régulière pour la croix rouge et pour le secours populaire. L’association organise également des sorties en famille lors d’occasion particulière (ex : Bourget avec visite de la capitale et de ses monuments)

En 1995, l’association a acheté 200m² de terrain supplémentaire pour avoir un aménagement respectant les normes de sécurité (3m de largeur pour le couloir, un escalier de secours, un système pour personne handicapé …).

En 2006, suite à l’accroissement du nombre de fidèles (les normes de sécurités n’étant plus respectées du fait d’un nombre trop important de fidèles par rapport à la surface de prière), une extension a été entreprise, permettant un agrandissement d’environ 120m². A ce moment, l’association comptait plus de 400 fidèles et presque 100 élèves.

En 2010, l’association comptait plus de 600 fidèles et 200 élèves. Le lieu de culte commençait à être trop étroit surtout les jours de prière du vendredi ou les gens priaient dans le couloir, puis à l’extérieur.

Ce local est situé sur un axe routier très dangereux et son accès est difficile, surtout pour les personnes âgées. C’est là aussi que plusieurs accidents sur la route ont eu lieu.

A titre d’exemple, une personne âgée et une petite fille de 8 ans ont été renversés, le premier à perdu la parole et à des problèmes psychiatriques, la deuxième est à ce jour sous nutrition parentérale.

C’est ainsi, que la démarche pour avoir un terrain plus approprié pour construire une véritable mosquée à débuté avec l’accord de la municipalité.